L’angoisse de la page blanche, comment y remédier ?

Je ne vous garantis pas de vous aider à trouver de l’inspiration lorsque le syndrome de la page blanche s’invite sur votre bureau, néanmoins j’ai quelques conseils à vous donner pour la combattre. Certains marcheront, d’autres non, c’est normal nous réagissons tous différemment face à l’impasse créative et au stress que cela peut engendrer.

Voici quelques rituels à mettre en place si vous voulez booster votre créativité.

Sachez vous ressourcer

Réfléchissez à ce que vous aimez faire lorsque vous êtes détendu, en repos le weekend par exemple. Pour certains, ce sera une balade en forêt, ou bien lire un livre, écouter votre vinyle préféré de Marvin Gaye ou regarder le soleil se lever avec une tasse de café. Retrouvez tous ces moments qui vous ressourcent lorsque vous n’êtes pas en mode « boulot ». Et bien c’est juste après ces moments que vous devriez vous remettre à plancher sur ce projet où vous étiez resté bloqué. En somme, mettez-vous dans les meilleures conditions pour ré-attaquer cette page blanche qui vous pose problème.

Restez actif, n’hésitez pas à bouger, à sortir de votre espace de travail, toujours muni de papier et d’un stylo au cas où il vous viendrait une idée fulgurante. 

N’ayez pas peur d’un passage à vide

Avant toute chose, il ne faut pas appréhender ce manque d’idées. C’est un phénomène qui vous arrivera encore plusieurs fois et il n’y a rien de grave. L’essentiel est de se dire que ce n’est qu’une mauvaise passe. On ne trouve que rarement LA bonne idée tout de suite.

Alors n’hésitez pas à produire un maximum de choses, même si ce que vous produisez ne vous convient pas, il faut rester dans une démarche de création / production.

Et puis ce n’est pas parce que vous avez perdu votre inspiration dans ce projet que vous ne pouvez pas exceller dans un autre, bien au contraire. Mettez celui sur lequel vous bloquez de côté et attaquez-vous à un autre projet. L’inspiration reviendra certainement et vous redonnera confiance.

Cherchez des sources d’inspiration

Si vous vous contentez d’attendre que l’idée tant espérée vous tombe dessus, vous ne produirez certainement rien. Allez puiser de l’inspiration partout pour stimuler votre créativité, même là où vous ne seriez pas spontanément allé. Bien entendu, faites le tour des plateformes de contenu traitant de vos domaines de compétences pour vous abreuver en nouveautés graphiques, architecturales, technologiques etc… Lorsque l’on se dirige vers des ressources que l’on ne connait pas, on est dans la découverte totale. Ainsi, cela peut vous aider à aborder les choses sous un angle nouveau. La créativité des autres peut également vous inspirer. Instagram, Pinterest, des podcasts, les conférences TED, tout cela peut vous apprendre beaucoup sur différents sujets et vous aider à vous débloquer. N’hésitez pas à vous éloigner du sujet de votre projet, vous en reviendrez enrichi et votre productivité s’en ressentira.

C’est aussi désespérant que rassurant mais on n’invente jamais rien ou si peu. En prendre conscience permet de garder la tête froide et de relativiser notre génie.

Communiquez avec votre entourage

Le fait de parler avec votre équipe, votre binôme ou même un proche de votre manque d’inspiration vous aidera sûrement à avancer.

Si vous avez la chance de diriger une entreprise, n’hésitez pas à solliciter vos collaborateurs. À priori vous les avez embauchés car ils sont talentueux ? Alors leur regard sur la question pourra au mieux vous apporter une solution, au pire vous faire rebondir.

Harmonisez le corps et l’esprit

Pour qu’un cerveau puisse fonctionner correctement, il faut que vous puissiez recharger vos batteries. Cela nécessite donc de dormir suffisamment, d’avoir une alimentation saine et équilibrée, de faire du sport. Cela reste basique, mais vous verrez que vous serez davantage productif et créatif si tous les voyants sont au vert. Essayez d’apprendre la guitare, mettez-vous à un sport que vous n’avez jamais pratiqué, bref, stimulez votre corps pour de nouvelles activités, et vous stimulerez votre esprit

Pour se libérer l’esprit d’un carcan créatif, la méditation peut avoir également des effets bénéfiques. D’autant plus que le syndrome de la page blanche entraine une certaine dose de stress. Faire un peu de yoga ou de relaxation pourra réduire votre niveau d’anxiété.

Il n’y a pas de remède miracle pour combler une panne créative. Dites-vous bien que c’est passager, il viendra forcément le moment où vous aurez le déclic, et cela peut arriver sans prévenir, surtout au moment où l’on s’y attend le moins. Pour ma part, j’ai la chance de parfois me coucher avec des « interrogations » dans la tête, et me réveiller le matin avec des solutions.

Partez positif, cherchez des sources d’inspiration, ressourcez vous, quitte à mettre le projet en pause pendant un temps et y revenir ensuite avec le cerveau régénéré et un regard neuf.