Les meilleurs spots d’architecture à Hong Kong

Hong Kong est une ville monde. Très occidentalisée dans sa manière d’exister sur la scène internationale, elle a su également conserver des édifices patrimoniaux, vestiges de son passé colonial. Nombreuses sont les couleurs, nombreux sont les paysages, mais on retient une chose : Hong Kong est une ville hybride, moderne, disposant d’une architecture à la fois contrastée et innovante.

OPUS Hong Kong

Les formes de ce premier bâtiment résidentiel de Frank Gehry rappellent celles de sa maison dansante de Prague, mais avec moins de courbures. Néanmoins, Frank Gehry s’est adonné une fois de plus à ce qu’il sait faire, le déconstructivisme. Ce building contient 12 habitations grand luxe, offrant une vue panoramique spectaculaire. Chaque appartement dispose d’une série de balcons qui exaltent les détails et le style de la tour.

L’institut de Design de Hong Kong

Ce sont les architectes français Coldefy & Associés qui sont à l’origine de ce projet. Cet institut de design est un établissement d’enseignement situé à Tiu Keng Leng. La structure est une représentation métaphorique de ce qu’est la créativité, en partant du thème de la page blanche. La structure du campus a pour objectif de refléter l’aspect pluridisciplinaire de l’école, mais aussi d’inspirer les étudiants.

La « Jockey Club Innovation Tower »

Achevée en 2013 mais officiellement ouverte en 2014, la tour abrite l’école de design PolyU. C’est la renommée Zaha Hadid qui a conçu ce complexe. Son objectif était de créer un nouvel espace urbain traduisant le dynamisme d’une école résolument tournée vers le futur. L’architecte a transformé la structure classique de la tour en une composition plus fluide. Les cours intérieures et extérieures forment de nombreux espaces informels, lieux de rencontres des étudiants, en lien avec les forums d’exposition, les studios et les théatres.

Lai Tak Tsuen

Voilà un spot idéal pour faire de magnifiques photos Instagram. Au sortir des années 70, Michael Wright qui était en charge du logement à Hong Kong fit construire des lotissements publics. Toujours dans un souci d’optimisation d’espace, ces bâtiments furent construits en forme cylindrique. Lai Tak Tsuen est l’un des plus vertigineux, emblématique de ces années coloniales.

Aussi beau et fou que cela puisse paraître de l’extérieur ou du point de vue d’un photographe, les appartements dans ces tours sont très simples et en état de délabrement. Comment les personnes âgées réussissent-elles à monter les escaliers jusqu’au 26e étage sans ascenseur ? C’est sans doute l’un des secrets de leur longévité, mais, dans l’une des villes les plus chères du monde, elles n’ont probablement pas le choix.

Le complexe Chi Lin Nunnery

Voilà un exemple idéal pour illustrer ce qu’est Hong Kong, à la fois futuriste mais aussi historique.

Établi en 1934 puis rénové en 1990, ce grand complexe bouddhiste se compose d’une série de temples, d’étangs couverts de lotus, de statues en or, argile et bois. Ces temples issus de la dynastie Tang se situent au sommet de la colline de Diamond. Mais en quelques foulées, vous vous retrouverez au beau milieu d’une forêt de tours des années 80.

THR350

C’est en 2013 que la célèbre agence d’architecture et de design Aedas a terminé l’étonnante demeure THR350. Cette maison privée de neuf étages, acclamée par la communauté internationale du design, se distingue par le mélange de différents matériaux, ses courbes anguleuses et ses grands panneaux de verre qui régulent la quantité de lumière et de chaleur entrant dans les pièces. Lorsque l’on souhaite de l’intimité, des lames de bois permettent de diffuser la lumière tout en empêchant toute vue de l’extérieur.

Choi Hung Estate

Voilà encore un lieu idéal pour de beaux clichés. Ces immeubles arc en ciel dans les tons pastel ont servi pour des tournages de clips musicaux. Construit en 1962, ces bâtiments abritent toujours une population importante puisque plus de 18 000 personnes y vivent encore. Développés dans le cadre d’une politique sociale pour les familles à faibles revenus, la légende dit que les couleurs de sa façade étaient destinées à préserver la bonne humeur des résidents.

Le Pavillon M +

Ouvert en septembre 2016, le Pavillon M + sert désormais de site principal pour les expositions du musée de la culture visuelle. Symbole d’innovation et d’architecture respectueuse de l’environnement, ses espaces d’exposition sont notamment dédiés aux artistes émergents. Ses grandes façades miroitantes lui confère un aspect futuriste et son énorme balcon permet d’avoir une vue magnifique sur la baie de Hong Kong.

La Maison Bleue

La Maison Bleue est l’un des derniers sites qui représente encore le riche patrimoine culturel de Wan Chai. Mélangeant des éléments coloniaux occidentaux avec des caractéristiques traditionnelles chinoises, il a été construit à l’origine comme un hôpital, il fut plus tard transformé en temple puis en école de kung fu.

Tai Kwun

Auparavant, c’est sous le nom de Central Police Station que ce complexe était connu. Ensuite ce fut le Central Magistracy et enfin la Victoria Prison. Ce complexe récemment converti est désormais le nouveau centre de design et d’art de Hong Kong. Ce site permet d’accueillir des performances artistiques contemporaines ainsi que des spectacles. Il propose également des visites historiques afin de perpétuer la mémoire des lieux.