Page 33

Une boutique dématérialisée à Shanghai

boutique dématérialisée

La marque Homes-Up a inauguré une boutique web-front sur l’avenue HuaiHai, l’équivalent des Champs Élysées à Shanghai. Conçu avec des matériaux sophistiqués, le magasin conserve une atmosphère sobre en noir et blanc, offrant ainsi un contraste intéressant avec sa collection de produits très colorées. “ On est en Chine, et c’est nouveau ! La dernière réalisation Malherbe, c’est un magasin web-front. Il y a une dématérialisation de l’encaissement et vous ne portez plus vos achats. C’est chez vous dans les 4 heures, n’importe où.” Les consommateurs sélectionnent les produits qui les intéressent en scannant le code QR à l’aide de leur smartphone.

L’agence française spécialisée dans le retail, Malherbe Design, partage dans cette vidéo son travail de création pour la marque Home-Up‘ et sa boutique à Shanghai.

Pour plus d’informations sur le concept, consultez le site de l’agence.

Et vous, l’achat dématérialisé vous y êtes prêts ?

AGENDA : toutes les expos architecture à Paris et en France !

Quelles sont les expo architecture cette semaine à Paris ?

 EXPOS ARCHITECTURE EN COURS

Toutes les expos architecture des mois à venir, à Paris et en France !

Alvar Aalto (1898-1976) : architecte et designer finlandais

  • DATES : du 9 mars 2018 au 1 juillet 2018
  •  : Cité de l’Architecture et du Patrimoine
  • DESCRIPTION : “Alvar Aalto (1898-1976) est l’architecte finlandais le plus connu de sa génération, et l’un des représentants majeurs d’un modernisme à visage humain. Le parcours rassemble une sélection des principales réalisations architecturales, et pièces de design devenues iconiques, de l’artiste. Une rétrospective conçue et réalisée par le Vitra Design Museum, avec le soutien de la Fondation Alvar Aalto.”
  • SITE WEB :  Cité de l’Architecture et du Patrimoine
  • TARIF : entrée 9€, tarif réduit 6€.

OUVERTURE : Tous les jours (sauf mardi, 1er mai) 11h-19h, nocturne jeudi jusqu’à 21h

 

EXPOS ARCHITECTURE PASSEES

Inventons la Métropole du Grand Paris

  • DATES : du 30 novembre 2017 au 4 mars 2018
  •  : Musée d’Histoire Urbaine et Sociale
  • DESCRIPTION : “Le Pavillon de l’Arsenal présente les résultats de la consultation internationale « Inventons la Métropole du Grand Paris ». Une centaine de maquettes, l’ensemble des panneaux originaux remis par les candidats, des perspectives, des films, des animation en 3D ainsi que des interviews de tous les maires concernés sont à découvrir. Une promenade au cœur de la métropole en mutation.”
  • SITE WEB : www.pavillon-arsenal.com
  • TARIF : entrée libre

OUVERTURE : tous les jours (sauf lundi et 1er janvier) 11h-19h

10 ans d’acquisitions (2007 – 2017)

  • DATES : du 16 septembre au février 2018
  •  : Galerie d’architecture moderne et contemporaine
  • DESCRIPTION : “Cet accrochage célèbre dix années d’acquisitions et témoigne de la politique d’accroissement des collections menée par l’institution. Il rend par ailleurs hommage aux donateurs et aux mécènes grâce auxquels les collections se développent.”
  • SITE WEB : https://www.citedelarchitecture.fr/
  • TARIF : Entrée libre

Eugène Beaudouin et Marcel Lods : architectes d’avant-garde

  • DATES : du 8 novembre au 24 juin 2017
  •  : Musée d’Histoire Urbaine et Sociale
  • DESCRIPTION : “L’agence Beaudouin et Lods a en effet réalisé une œuvre pionnière dans le domaine de la préfabrication avec la construction des premiers grands ensembles préfabriqués que sont la Cité du Champ-des-oiseaux, à Bagneux, et la Cité de la Muette, à Drancy, en s’associant avec des ingénieurs comme Jean Prouvé ou Eugène Mopin. Ils sont également les auteurs, à Suresnes, de l’Ecole de plein air et, à Clichy, de la Maison du peuple. L’exposition a pour objectif d’expliquer les nombreux projets imaginés et réalisés entre 1928 et 1940 par les deux architectes qui se sont intéressés à l’habitat collectif, aux équipements, aux aéroclubs et à l’urbanisme.”
  • SITE WEB : webmuseo.com/ws/musee-suresnes/app/report/index.html
  • TARIF : entrée 4€, tarif réduit 3€, gratuit -26 ans.

OUVERTURE : du mercredi au dimanche (sauf fériés, première quinzaine d’août, 24 et 31 décembre) 14h-18h

AZTEC HOTEL : le style néo-maya en Amérique

  • DATES : du 20 juin 2017 au 08 octobre 2017
  •  : atelier Martine Aublet
  • DESCRIPTION : “Durant cette courte période qui va du milieu des années 20 à la fin des années 30, l’architecture et l’esthétique mayas deviennent incontournables aux Êtats-Unis. Cette exposition présente un échantillon de ce phénomène unique dans la culture pop, qui se décline depuis des interprétations accomplies comme celles de Frank Lloyd Wright jusqu’à des expressions plus populaires dans le milieu du XXe siècle.”
  • SITE WEB : http://www.quaibranly.fr/fr/expositions-evenements/au-musee/expositions/details-de-levenement/e/aztec-hotel-37569/
  • TARIF : plein tarif à 10,00 € et tarif réduit à 7,00 €.

OUVERTURE : mardi, mercredi, dimanche : 11h00-19h00 / jeudi : 11h00-22h00 / vendredi, samedi : 11h00-21h00

L’Architecte. Portraits et clichés

  • DATES : du 21 avril au 4 septembre 2017
  •  : Galerie haute des expositions temporaires
  • DESCRIPTION : “L’exposition s’attache à répondre à ces questions en faisant découvrir, essentiellement par l’image, l’apparition et l’évolution de la figure de l’architecte, sa formation, son univers de création, ses méthodes de travail, en solitaire ou en agence, ses outils et son vocabulaire.”
  • SITE WEB : https://www.citedelarchitecture.fr/
  • TARIF : 9€ en plein tarif et 6€ en tarif réduit

OUVERTURE : Ouvert du mercredi au dimanche de 11h à 19h. Nocturne le jeudi jusqu’à 21h

Charles Percier : architecture et design

  • DATES : du 18 mars au 19 juin 2017
  •  : Château de Fontainebleau et Musée Napoléon
  • DESCRIPTION : “Cette exposition propose ainsi de combler une lacune en révélant une œuvre aussi variée qu’abondante. Son enjeu est également de réévaluer, en éclairant toute une période, une intervention dans les arts qui contribua de façon décisive à ouvrir les voies du XIXe siècle et de la modernité.”
  • SITE WEB : http://www.musee-chateau-fontainebleau.fr/
  • TARIF : entrée 11€, 9€ en tarif réduit, gratuit -26 ans.

OUVERTURE : Tous les jours (sauf mardi, 1er janvier, 1er mai, 25 décembre) 9h30-17h ou 18h (avril à septembre)

Paris Haussmann : modèle de ville

  • DATES : du 31 janvier au 21 mai 2017
  •  : Pavillon de l’Arsenal
  • DESCRIPTION : “L’exposition Paris Haussmann : modèle de ville analyse et révèle le potentiel du modèle urbain parisien dans son actualité, au regard des enjeux et des défis de la ville de demain. Cent dessins, plans, archives et photographies de Cyrille Weiner, ainsi que de nombreuses maquettes, sont à découvrir.”
  • SITE WEB : http://www.pavillon-arsenal.com/
  • TARIF : entrée libre.

OUVERTURE : du mardi au samedi (sauf 1er janvier) 10h30-18h30, dimanche 11h-19h

L’esprit du Bauhaus

  • DATES : du 19 octobre 2016 au 26 février 2017
  •  : Les Arts Décoratifs
  • DESCRIPTION : Il s’agit d’un hommage à l’esprit du Bauhaus à travers plus de neuf cents œuvres, témoins de la richesse des champs d’expérimentation de cette école.
  • SITE WEB : http://www.lesartsdecoratifs.fr/
  • TARIF : entrée 11€, tarif réduit 8,50€.

OUVERTURE :Tous les jours (sauf lundi, 1er janvier, 1er mai, 25 décembre) 11h-18h, nocturne jeudi jusqu’à 21h.

Tous à la plage !

  • DATES : du 19 octobre 2016 au 12 fevrier 2017
  •  : Cité de l’architecture & du patrimoine
  • DESCRIPTION : L’exposition dresse un panorama de l’histoire des villes balnéaires en France, au regard des pratiques européennes, des origines à nos jours. Architecture, urbanisme, œuvres d’art et objets du quotidien racontent la conquête progressive des bords de mer.
  • SITE WEB : http://www.citechaillot.fr
  • TARIF :  9€/6€

Réver(cités)

  • DATES : du 12 octobre 2016 au 04 décembre 2016
  •  : Cité de l’architecture & du patrimoine
  • DESCRIPTION : L’exposition montrera, à partir d’exemples variés, de vidéos et de photographies, des initiatives porteuses et des bonnes pratiques pour développer une ville plus souple et assurer ainsi sa pérennité.
  • SITE WEB : http://www.citechaillot.fr
  • TARIF : entrée libre

Les universalistes : 50 ans d’architecture portugaise

  • DATES : du  13 avril 2016 au 29 août 2016
  •  : Cité de l’architecture & du patrimoine, Galerie basse des expositions temporaires
    Accès : 45, avenue du Président Wilson, Paris 16e
  • DESCRIPTION : l’exposition « Les Universalistes » met en avant la production architecturale portugaise et la découverte interdisciplinaire de l’architecture portugaise.
  • SITE WEB : http://www.citechaillot.fr/

Habiter le campement

  • DATES : du  13 avril 2016 au 29 août 2016
  •  : Cité de l’architecture & du patrimoine
  • DESCRIPTION : Habiter le campement est une réflexion sur les notions de l’habitat et du campement. L’exposition met en avant six catégories d’habitants des camps ainsi que des situations concrètes et actuelles.
  • SITE WEB : http://www.citechaillot.fr/
  • TARIF : Entrée 9€, tarif réduit 6€.
  • OUVERTURE : tous les jours (sauf mardi, 1er janvier, 1er mai, 25 décembre), entre 11h-19h, nocturne jeudi jusqu’à 21h.

1914-1918. Le patrimoine s’en va-t-en guerre

  • DATES : du  11 mars au 2016 au 4 juillet 2016.
  •  : Cité de l’architecture & du patrimoine, Musée – Salle Viollet-le-Duc, accès : 1, place du Trocadéro, Paris 16e.
  • DESCRIPTION : l’exposition 1914-1918 a été conçue dans le cadre des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale afin de souligner la sacralisation et l’instrumentalisation dont fit l’objet le patrimoine artistique et architectural détruit lors du conflit.
  • SITE WEB : http://www.citechaillot.fr/
  • TARIF : Entrée comprise dans le billet d’accès au musée

PARIS | UNE HISTOIRE. ART, ARCHITECTURE ET DESIGN DES ANNEES 1980 A NOS JOURS (PARIS)

  • DATES : du 2 juillet 2014 au 7 mars 2016
  •  : Centre Pompidou, Place Georges-Pompidou, 75004 Paris
  • DESCRIPTION : Nouvelle présentation des collections contemporaines du Centre Pompidou sur plus de quatre cents œuvres
  • SITE WEB : https://centrepompidou.fr/
  • TARIF : Plein tarif : 13€, Tarif réduit : 10€

OUVERTURE : tous les jours, sauf le mardi, de 11h00 à 21h00

INVENTION/DESIGN. Regards croisés (PARIS)

  • DATES : du 2 juin 2015 au 6 mars 2016
  •  : Musée des Arts et Métiers, 60 rue Réaumur, 75003 Paris 3e
  • DESCRIPTION : Organisée autour de L’ESSENTIEL, L’AUDACE, LE CONTEXTE, LA CURIOSITÉ, l’exposition explore les liens entre design contemporain et histoire des inventions, à travers une sélection de 100 objets.
  • SITE WEB : http://www.arts-et-metiers.net/

OUVERTURE : Tous les jours (sauf lundi, 1er mai, 25 décembre) 10h-18h, nocturne jeudi jusque 21h30. Visite du musée (comprise dans le prix du billet) à 14h45 (durée 1h30)

UN ARCHITECTURE DE L’ENGAGEMENT : L’AUA (1960-1985)

  • DATES : du 30 octobre 2015  au 29 février 2016
  •  : Galerie d’architecture moderne et contemporaine : 1, place du Trocadéro, Paris 16e
  • DESCRIPTION : Chronique de l’AUA (Atelier d’urbanisme et d’architecture) sur la formation de ses membres avant 1960 et se conclut par l’évocation de leurs trajectoires après 1985.
  • SITE WEB : http://www.citechaillot.fr/
  • TARIF :  Entrée comprise dans le billet d’accès au musée
  • OUVERTURE : Lundi, mercredi, vendredi, samedi et dimanche de 11h à 19h

 

CHANDIGARH : 50 ANS APRÈS LE CORBUSIER

  • DATES : du 11 novembre au 29 février 2016
  •  : Galerie d’architecture moderne et contemporaine : 45, avenue du Président Wilson, Paris 16e
  • DESCRIPTION : Présentation de la ville de Chandigarh telle qu’elle est aujourd’hui, dans son quotidien. Le projet initial de
    Le Corbusier et sa vision de la ville moderne sont aussi abordés.
  • SITE WEB : http://www.citechaillot.fr/
  • TARIF :  Tarif plein 5€ / réduit 3 €
  • OUVERTURE : Lundi, mercredi, vendredi, samedi et dimanche de 11h à 19h

 

RENZO, PIANO BUILDING WORKSHOP (PARIS)

  • DATES : du 11 novembre au 29 février 2016
  •  : Cité de l’architecture & du patrimoine au 45, avenue du Président Wilson, Paris 16e
  • DESCRIPTION : Un workshop sur le thème de la périphérie mobilise, cet automne, six écoles nationales supérieures d’architecture : Énsa Versailles, Énsa Marne-la-Vallée, Énsa Val-de-Seine à Paris, Énsa Toulouse, Énsa Strasbourg, Énsa Marseille.
  • SITE WEB : http://www.citechaillot.fr/
  • TARIF :  9€ TP / 6€ TR
  • OUVERTURE : Lundi, mercredi, vendredi, samedi et dimanche de 11h à 19h

ATELIERS DE L’ÉCOLE DE CHAILLOT

  • DATES : lundi 16 novembre 2015 – samedi 16 janvier 2016
  •  : Cité de l’architecture & du patrimoine (rue basse), 45 avenue du Président Wilson, Paris 16e
  • DESCRIPTION : Cette exposition consacrée à la ville de Tréguier dans les Côtes-d’Armor, présente la synthèse des études menées pendant neuf mois sur site par les élèves de l’École de Chaillot. Elle s’articule autour de cinq édifices caractéristiques de l’architecture régionale civile et religieuse : la « Porte maritime » de la ville donnant sur le quai du Jaudy, la maison à pan de bois dite « du Tisserand », l’ancienne Psalette, la maison du Théologal dit « Vieil évêché » et le couvent des Soeurs du Christ.
  • SITE WEB : http://www.citechaillot.fr/
  • TARIF :  entrée libre

FENÊTRES SUR ATHÈNES / ΑΘΗΝΑ ΘΕΑ

  • DATES : vendredi 27 novembre 2015 – lundi 18 janvier 2016
  •  : Cité de l’architecture & du patrimoine (rue haute), 45 avenue du Président Wilson, Paris 16e
  • DESCRIPTION :  Ianna Andréadis vous propose de découvrir Athènes à travers des milliers de fenêtres dans un projet participatif qu’elle mène depuis trois ans.
  • SITE WEB : http://www.citechaillot.fr/
  • TARIF :  entrée libre

KOREA NOW ! (PARIS)

  • DATES : du 19 septembre 2015 au 3 janvier 2016
  •  : Musée des Arts Décoratifs, 107 rue de Rivoli, 75001 Paris 1er
  • DESCRIPTION : design, craft, mode et graphisme en Corée… le parcours réunit plus de sept cents pièces de cent cinquante artistes, artisans, designers, créateurs de mode et graphistes.
  • SITE WEB : http://www.lesartsdecoratifs.fr/
  • TARIF : entrée 11€, tarif réduit 8,50€.

OUVERTURE : Tous les jours (sauf lundi, 1er janvier, 1er mai, 25 décembre) 11h-18h, nocturne jeudi jsq 21h (uniq. pr les expos temporaires)

L'agenda des expos architecture, à Paris et en France, c'est sur le blog d'archiBat. Un condensé de tous les autres sites !

XYZT, PAYSAGES ABSTRAITS (PARIS)

  • DATES : du 9 juin au 3 janvier 2016
  •  : Palais de la Découverte, Avenue Franklin D. Roosevelt, 75008 Paris
  • DESCRIPTION : Une invitation à jouer avec la matière, avec la lumière, autour de 10 installations, un univers en 3 dimensions, auquel on ajoute le temps, imaginé par Adrien Mondot et Claire Bardainne. Alors, prêts à entrer dans une nouvelle dimension ?
  • SITE WEB : http://www.palais-decouverte.fr/
  • TARIF : Gratuit (-6 ans, chômeurs, handicapés), 7 euros (tarif réduit), 9 euros (tarif normal)

OUVERTURE : 9h30-18h mardi-samedi, 10h-19h dimanche

L'agenda des expos architecture, à Paris et en France, c'est sur le blog d'archiBat. Un condensé de tous les autres sites !

 ANISH KAPOOR AU CHATEAU DE VERSAILLES

  • DATES : du 9 juin au 1er novembre 2015
  •  : Cité de l’architecture & du patrimoine, Palais de Chaillot, 1 place du Trocadéro, 75016 Paris
  • DESCRIPTION : Cette année, Versailles invite Anish Kapoor à nous présenter sa vision des jardins du domaine. L’artiste britannique, d’origine indienne, installe ainsi le chaos dans les jardins royaux
  • SITE WEB : http://www.chateauversailles-spectacles.fr/
  • TARIF : gratuit

OUVERTURE : 8h-20h30 tous les jours

L'agenda des expos architecture, à Paris et en France, c'est sur le blog d'archiBat. Un condensé de tous les autres sites !

L'agenda des expos architecture, à Paris et en France, c'est sur le blog d'archiBat. Un condensé de tous les autres sites !

UN BATIMENT, COMBIEN DE VIES ? (PARIS)

  • DATES : du 17 décembre 2014 au 28 septembre 2015
  •  : Cité de l’architecture & du patrimoine, Palais de Chaillot, 1 place du Trocadéro, 75016 Paris
  • DESCRIPTION : ouverture du débat à vision éthique sur la métamorphose du patrimoine moderne (mi XIXe – fin XXe), et notamment celui des Trente glorieuses, le moins considéré et le plus en danger car souvent jugé plus facilement renouvelable.
  • SITE WEB : http://www.citechaillot.fr/
  • TARIF : Plein tarif : 8€, Tarif réduit : 6€

OUVERTURE : tous les jours sauf le mardi, de 11h00 à 19h00 ; nocturne le jeudi jusqu’à 21h00

BACCARAT, LA LEGENDE CONTINUE (PARIS)

  • DATES : du 11 mars au 26 septembre 2015
  •  : Galerie-Musée Baccarat 11 place des États-Unis, 75016 Paris 16e
  • DESCRIPTION : une sélection de chefs d’œuvres présentés lors de l’exposition Baccarat, la légende du cristal au Petit Palais, ainsi que plusieurs pièces inédites.
  • SITE WEB : http://www.baccarat.fr/
  • TARIF : Entrée 10€, tarif réduit 7€, gratuit -18 ans.

OUVERTURE : Tous les jours (sauf mardi, dimanche, fériés) 10h-18h30

L'agenda des expos architecture, à Paris et en France, c'est sur le blog d'archiBat. Un condensé de tous les autres sites !

LE VITRAIL CONTEMPORAIN (PARIS)

  • DATES : du 20 mai au 21 septembre 2015
  •  : Cité de l’architecture & du patrimoine, Palais de Chaillot, 1 place du Trocadéro, 75016 Paris
  • DESCRIPTION : les plus grands artistes reconnus  sur la scène internationale, comme Rouault,  Chagall, Benzaken, Soulages, Raysse ou Tremlett ont créé les vitraux des architectures  les plus prestigieuses qu’elles soient anciennes  ou modernes, civiles ou religieuses. Ils sont présentés ici.
  • SITE WEB : http://www.citechaillot.fr/
  • TARIF : Plein tarif : 5€, Tarif réduit : 3€

OUVERTURE : tous les jours sauf le mardi, de 11h00 à 19h00 ; nocturne le jeudi jusqu’à 21h00

L'agenda des expos architecture, à Paris et en France, c'est sur le blog d'archiBat. Un condensé de tous les autres sites !

ARCHI-TIMBREE ? (PARIS)

  • DATES : du 15 avril au 21 septembre 2015
  •  : Cité de l’architecture & du patrimoine, Palais de Chaillot, 1 place du Trocadéro, 75016 Paris
  • DESCRIPTION : un parcours qui met en regard les timbres représentants des chefs d’œuvre du patrimoine architectural français et les œuvres correspondantes présentées dans les galeries du musée.
  • SITE WEB : http://www.citechaillot.fr/
  • TARIF : Plein tarif : 8€, Tarif réduit : 6€

OUVERTURE : tous les jours sauf le mardi, de 11h00 à 19h00 ; nocturne le jeudi jusqu’à 21h00

L'agenda des expos architecture, à Paris et en France, c'est sur le blog d'archiBat. Un condensé de tous les autres sites !

1000 SINGAPOURS (PARIS)

  • DATES : du 17 juin au 14 septembre 2015
  •  : Cité de l’architecture & du patrimoine, Palais de Chaillot, 1 place du Trocadéro, 75016 Paris
  • DESCRIPTION : le modèle de développement urbain unique de Singapour, une citéétat petite mais avancée située en Asie du Sud-Est.
  • SITE WEB : http://www.citechaillot.fr/
  • TARIF : Plein tarif : 8€, Tarif réduit : 6€

OUVERTURE : tous les jours sauf le mardi, de 11h00 à 19h00 ; nocturne le jeudi jusqu’à 21h00

Consultez votre agenda des expos architecture, à Paris et en France, sur le blog d'archiBat. Un condensé de tous les autres sites !

JAPON, L’ARCHIPEL DE LA MAISON (PARIS)

  • DATES : du 24 juin au 7 septembre 2015
  •  : Cité de l’architecture & du patrimoine, Palais de Chaillot, 1 place du Trocadéro, 75016 Paris
  • DESCRIPTION : parler de la maison individuelle au Japon, c’est aborder un thème récurrent de l’architecture et poser un regard sur l’urbanité et la société en général.
  • SITE WEB : http://www.citechaillot.fr/
  • TARIF : Plein tarif : 8€, Tarif réduit : 6€

OUVERTURE : tous les jours sauf le mardi, de 11h00 à 19h00 ; nocturne le jeudi jusqu’à 21h00

Consultez votre agenda des expos architecture, à Paris et en France, sur le blog d'archiBat. Un condensé de tous les autres sites !

THE PROJECT 2015 : “THE NATURE OF CLAY” PAR JOHAN CRETEN (MONACO)

  • DATES : du 4 juillet au 30 août 2015
  •  : Pavillon Bosio | Ecole Supérieure d’Arts Plastiques de Monaco
    1 avenue des Pins | MC 98000 Monaco
  • DESCRIPTION : Chaque été, The Monaco Project for the Arts organise une exposition intitulée ‘The Project’ et propose à des artistes renommés de concevoir un projet in situ en collaboration avec les étudiants.
  • SITE WEB : www.pavillonbosio.com
  • TARIF : entrée libre et gratuite

OUVERTURE : tous les jours, de 13h00 à 19h00

L'agenda des expos architecture, à Paris et en France, c'est sur le blog d'archiBat. Un condensé de tous les autres sites !

L’INCROYABLE ART DU LEGO (PARIS)

  • DATES : du 24 juin 2015 au 30 août 2015
  •  : Paris Expo – Porte de Versailles, 1 place de la Porte de Versailles | 75015 Paris
  • DESCRIPTION : Depuis le 14 mai et jusqu’au 30 août 2015, la Porte de Versailles accueille un événement unique en son genre : ‘The Art of The Brick®’, exposition itinérante mettant en scène plus de 100 oeuvres d’art monumentales et ludiques créées avec les célèbres briques Lego® par l’artiste américain Nathan Sawaya.
  • SITE WEB : www.viparis.com
  • TARIF : non renseigné

OUVERTURE : tous les jours sauf le mardi, de 10h00 à 18h00 en juin et de 10h00 à 19h00 en juillet et août.

Consultez votre agenda des expos architecture, à Paris et en France, sur le blog d'archiBat. Un condensé de tous les autres sites !

STUDIO MUMBAI, BETWEEN THE SUN AND THE MOON (BORDEAUX)

  • DATES : du 18 décembre 2014 au 16 août 2015
  •  : Arc en Rêve, 7 rue Ferrère, 33000 Bordeaux
  • DESCRIPTION : exposition monographique consacrée à Studio Mumbai, fondé en 2005 par Bijoy Jain, architecte indien ayant fait ses études aux Etats-Unis. Un travail inspiré par une double culture indienne et occidentale.
  • SITE WEB : http://www.arcenreve.com/
  • TARIF : expositions temporaires + collection : 6,50€ et 3,50€ réduit.

OUVERTURE : Tous les jours sauf lundi et jours fériés de 11:00 – 18:00 / Nocturne le mercredi jusqu’à 20:00

ORACLES DU DESIGN (PARIS)

  • DATES : du 17 juillet 2015 au 16 août 2015
  •  : Gaîté Lyrique, 3 bis rue Papin
 | 75003 Paris
  • DESCRIPTION : La Gaîté lyrique et le Centre national des arts plastiques (CNAP) s’associent et invitent Lidewij Edelkoort, chasseuse de tendances, à porter un regard original sur la collection design et arts décoratifs du CNAP et à concevoir une exposition
  • SITE WEB : http://gaite-lyrique.net/
  • TARIF : 7,5€ / 5,5€ tarif réduit* / gratuit pour les adhérents

OUVERTURE : du mardi au samedi, de 14h00 à 20h00 ; nocturne le mardi jusqu’à 22h00 ; le dimanche, de 12h00 à 18h00

L'agenda des expos architecture, à Paris et en France, c'est sur le blog d'archiBat. Un condensé de tous les autres sites !

LE CORBUSIER, MESURES DE L’HOMME (PARIS)

  • DATES : du 29 avril au 3 août 2015
  •  : Centre Pompidou, Place Georges-Pompidou, 75004 Paris
  • DESCRIPTION :Le Centre Pompidou consacre une exposition à l’œuvre de Charles-Edouard Jeanneret, dit Le Corbusier. Architecte et urbaniste visionnaire, théoricien de la modernité, mais aussi peintre et sculpteur, Le Corbusier a profondément marqué le 20e siècle en bouleversant la création architecturale et la façon « d’habiter ».
  • SITE WEB : https://www.centrepompidou.fr/
  • TARIF : 14€, TR 11€ / Forfait donnant accès à toutes les expositions temporaires et aux collections permanentes du musée

OUVERTURE : tous les jours de 11h à 21h

L'agenda des expos architecture, à Paris et en France, c'est sur le blog d'archiBat. Un condensé de tous les autres sites !

PAYSAGES D’ACIER (GRENOBLE)

  • DATES : Du 17 juin 2015 au 24 juillet 2015
  •  : Maison de l’Architecture de l’Isère, 4 place de Bérulle | 38000 Grenoble
  • DESCRIPTION : Hôtel de ville de Montpellier, Canopée des Halles, Médiathèque de Mont de Marsan… Pleins feux sur l’architecture acier à Grenoble ! Depuis le 3 juin et jusqu’au 24 juillet 2015, ConstruirAcier présente ‘Paysages d’acier’, une exposition photographique entièrement dédiée aux édifices construits en acier, à la maison de l’architecture de l’Isère, à Grenoble.
  • SITE WEB : www.ma38.org
  • TARIF : gratuit

OUVERTURE : du lundi au jeudi, de 14h00 à 19h00 ; le vendredi, de 14h00 à 18h00.

Consultez votre agenda des expos architecture, à Paris et en France, sur le blog d'archiBat. Un condensé de tous les autres sites !

VILLES IDEALES, REVES ET REALITES (SURESNES)

  • DATES : du 3 octobre 2014 au 5 juillet 2015
  •  : MUS/ Musée d’Histoire Urbaine et Sociale de Suresnes, 1 place de la gare de Suresnes-Longchamp, 92150 Suresnes
  • DESCRIPTION : Les projets de cités, ouvrières ou sociales du xviè au xxè siècle : la Saline royale d’Arc et Senans, le Phalanstère de Fourier, le Familistère de Guise préfigurent la cité idéale de Tony Garnier ou la Cité radieuse du Corbusier mais aussi l’ambitieux concept de cité-jardins.
  • SITE WEB : http://webmuseo.com/
  • TARIF : 3.50€ en plein tarif, 2.50€ en tarif réduit (+ 60 ans et carte de famille nombreuse), gratuit pour les – de 26 ans et pour tous les premiers dimanches du mois

OUVERTURE : du mercredi au dimanche, de 14h à 18h. Nocturne un jeudi par mois

LE PRINTEMPS DE L’ARCHITECTURE (PAYS DE LA LOIRE)

  • DATES : du 20 mars au 30 juin 2015
  •  : Pays de la Loire (se renseigner sur les différents lieux et événements via le site)
  • DESCRIPTION : découvrir autrement l’architecture qui nous entoure via différentes animations (ateliers, expositions, conférences, visites…)
  • SITE WEB : http://printempsarchitecture.fr/
  • TARIF : non précisé

OUVERTURE : non précisé

L'agenda des expos architecture, à Paris et en France, c'est sur le blog d'archiBat. Un condensé de tous les autres sites !

LE CORBUSIER, PANORAMA D’UNE OEUVRE (PARIS)

  • DATES : du 23 avril au 13 juin 2015
  •  : Galerie Eric Mouchet, 45 rue Jacob , PARIS 75006
  • DESCRIPTION : Le Corbusier, un carnet de croquis en permanence dans sa poche, a consacré la moitié de chaque journée, pendant 45 ans, à l’écriture, à la peinture et au dessin, au sein de ce qu’il appelait son « Atelier de la Recherche patiente ».
  • SITE WEB : https://www.facebook.com/GalerieEricMouchet
  • TARIF : entrée libre

OUVERTURE : tous les jours de 11h à 13 h et de 14h à 19h

L'agenda des expos architecture, à Paris et en France, c'est sur le blog d'archiBat. Un condensé de tous les autres sites !

LES CITES VEGETALES EN 2115, LUC SCHUITEN (STRASBOURG)

  • DATES : du 25 mars au 7 juin 2015
  •  : Shadok, 25 Presqu’île Malraux, Strasbourg, 67000 France
  • DESCRIPTION : Dans la continuité de son travail autour du biomimétisme et de la transition écologique vers la ville de demain, Luc Schuiten révèle sa vision futuriste de Strasbourg dans 100 ans.
  • SITE WEB : http://www.shadok.strasbourg.eu/
  • TARIF : entrée libre

OUVERTURE : découvrir les horaires du Shadok

L'agenda des expos architecture, à Paris et en France, c'est sur le blog d'archiBat. Un condensé de tous les autres sites !

PARIS HABITAT (PARIS)

  • DATES : du 12 février au 12 mai 2015
  •  : Pavillon de l’Arsenal, 21 boulevard Morland, 75004 Paris
  • DESCRIPTION : une maquette-installation de 120 m2 qui rend compte d’une institution centenaire, Paris Habitat, gérant un peu moins de 10% des logements parisiens.
  • SITE WEB : www.pavillon-arsenal.com
  • TARIF : entrée libre

OUVERTURE : du mardi au samedi y compris fériés (sauf 1er janvier) 10h30-18h30, dimanche 11h-19h.

PALMARES ARCHICONTEMPORAINE (TOULOUSE)

  • DATES : du 16 mars au 30 avril 2015
  •  : Maison de l’Architecture Midi-Pyrénées, 45 Rue Jacques Gamelin, 31100 Toulouse
  • DESCRIPTION : parmi 24 bâtiments et espaces publics sélectionnés par un jury professionnel (parmi 3 catégories distinctes : Habitat, Équipements et activités et Aménagements extérieurs), huit lauréats ont été choisis sur le site archicontemporaine.
  • SITE WEB : http://www.maisonarchitecture-mp.org/
  • TARIF : entrée libre

OUVERTURE : du lundi au vendredi de 9h30 à 13h00 et de 14h à 17h 30

LA CASA DI MOLLINO (PARIS)

  • DATES : du 5 février au 30 avril 2015
  •  : Istituto Italiano di Cultura, 73 rue de Grenelle, 75007 Paris
  • DESCRIPTION : riche exposition autour de l’œuvre audacieuse et foisonnante de l’architecte- designer turinois Carlo Mollino (1905-1973). Meubles originaux, projets, dessins, maquettes d’architecture et d’automobiles ainsi que des célèbres photographies Polaroid sont à découvrir.
  • SITE WEB : http://www.iicparigi.esteri.it/
  • TARIF : non précisé

OUVERTURE : Tous les jours (sauf samedi et dimanche) 10h-13h et 15h-18h

FRANK GEHRY

  • DATES : du 8 octobre 2014 au 16 mars 2015
  •  : Centre Pompidou
  • DESCRIPTION : Rétrospective consacrée à l’oeuvre de Frank Gehry
  • SITE WEB : https://www.centrepompidou.fr/
  • TARIF : Plein tarif : 13€, Tarif réduit : 10€

OUVERTURE : tous les jours, sauf le mardi, de 11h00 à 21h00

GRAINS DE BATISSEURS

  • DATES : du 13 décembre 2014 au 14 mars 2015
  •  : Espace des sciences Pierre-Gilles de Gennes, 10 rue Vauquelin, Paris 75005
  • DESCRIPTION : Construire en terre, de la matière à l’architecture
  • SITE WEB : http://www.espgg.org/Grains-de-Batisseurs
  • TARIF : Entrée libre et gratuite

OUVERTURE : du mardi au samedi, de 14H à 17H

AILLEURS / OUTWARDS

  • DATES : du 29 janvier 2014 au 09 mars 2015
  •  : Cité de l’architecture & du patrimoine, Palais de Chaillot, 1 place du Trocadéro, 75016 Paris
  • DESCRIPTION : 10 bâtiments livrés hors de France entre janvier 2012 et décembre 2013, selon le palmarès du Grand Prix AFEX 2014
  • SITE WEB : http://www.citechaillot.fr/
  • TARIF : Entrée libre

OUVERTURE : tous les jours sauf le mardi, de 11h00 à 19h00 ; nocturne le jeudi jusqu’à 21h00

VIOLLET-LE-DUC, LES VISIONS D’UN ARCHITECTE

  • DATES : du 20 novembre 2014 au 9 mars 2015
  •  : Cité de l’architecture & du patrimoine, Palais de Chaillot, 1 place du Trocadéro, 75016 Paris
  • DESCRIPTION : Rétrospective de l’oeuvre de Eurgène Viollet-le-Duc (1814-1879), architecte, et fndateur du musée de sculpture comparé
  • SITE WEB : http://www.citechaillot.fr/
  • TARIF : Entrée libre

OUVERTURE : tous les jours sauf le mardi, de 11h00 à 19h00 ; nocturne le jeudi jusqu’à 21h00

REVOIR PARIS

  • DATES : du 20 novembre 2014 au 09 mars 2015
  •  : Cité de l’architecture & du patrimoine, Palais de Chaillot, 1 place du Trocadéro, 75016 Paris
  • DESCRIPTION : Vision futuriste de la Ville Lumière par François Schuiten et Benoît Peeters
  • SITE WEB : http://www.citechaillot.fr/
  • TARIF : Plein tarif : 5€, Tarif réduit : Entrée libre

OUVERTURE : tous les jours sauf le mardi, de 11h00 à 19h00 ; nocturne le jeudi jusqu’à 21h00

ARS ARCHITECTONICA

  • DATES : du 20 novembre 2014 au 9 mars 2015
  •  : Cité de l’architecture & du patrimoine, Palais de Chaillot, 1 place du Trocadéro, 75016 Paris
  • DESCRIPTION : Interprétation contemporaine de l’architecture
  • SITE WEB : http://www.citechaillot.fr/
  • TARIF : Entrée libre

OUVERTURE : tous les jours sauf le mardi, de 11h00 à 19h00 ; nocturne le jeudi jusqu’à 21h00

LA NATURE REPENSEE (PARIS)

  • DATES : du 25 novembre 2014 au 19 décembre 2014
  • : ESA – Ecole Spéciale d’Architecture, 254 boulevard Raspail, 75014 Paris
  • DESCRIPTION : dans le cadre du mois de la photo 2014, l’ESA expose les lauréats du prix Lucien Hervé et Rodolf Hervé avec pour thème « La nature repensée ».
  • TARIF : Entrée libre
  • SITE WEB : www.esa-paris.fr/-Agenda-.html
  • OUVERTURE : du lundi au vendredi, de 10h00 à 18h00

MATIERE GRISE – Matériaux / Réemploi / Architecture  (PARIS)

  • DATES : du 19 novembre 2014 au 04 janvier 2014
  • : Pavillon de l’Arsenal, 21 boulevard Morland, 75004 Paris
  • DESCRIPTION : L’objectif de cette manifestation est de repenser notre consommation de matières premières dans l’architecture.
  • TARIF : Entrée libre
  • SITE WEB : www.pavillon-arsenal.com
  • OUVERTURE : du mardi au samedi, de 10h30 à 18h30 ; le dimanche, de 11h00 à 19h00. Nocturnes les mercredis 3 et 10 décembre 2014.

ALBUMS des jeunes architectes et des paysagistes 2014 (PARIS)

  • DATES : du 26 novembre 2014 au 5 janvier 2015
  • : Cité de l’architecture & du patrimoine, Palais de Chaillot, 1 place du Trocadéro, 75016 Paris
  • DESCRIPTION : Exposition de la politique du ministère de la Culture et de la Communication en faveur des jeunes architectes et des paysagistes.
  • SITE WEB : www.citechaillot.fr/fr/expositions/expositions_temporaires/
  • TARIF : Entrée libre
  • OUVERTURE : tous les jours sauf le mardi, de 11h00 à 19h00 ; nocturne le jeudi jusqu’à 21h00

ESPACES PARTAGES – Hortense Soichet (PARIS)

  • DATES : du 12 novembre 2014 au 08 décembre 2014
  • : Cité de l’architecture & du patrimoine, Palais de Chaillot au 1 place du Trocadéro, 75016 Paris
  • DESCRIPTION : Images d’habitats réalisées à Beauvais, Carcassonne, Colomiers et Montreuil.
  • SITE WEB : www.citechaillot.fr/fr/expositions/expositions_temporaires/
  • TARIF : Entrée libre et gratuite
  • OUVERTURE : tous les jours, sauf le mardi, de 11h00 à 19h00 ; nocturne le jeudi jusqu’à 21h00

Candidats, recruteurs : pourquoi passer par un cabinet de recrutement ?

passer par un cabinet de recrutement

Selon l’enquête RegionsJob 2015, 32 % des entreprises font appel à des cabinets de recrutement dans le cadre de leur recherche de candidats. Largement présents sur le marché de l’emploi, les cabinets de recrutement présentent un intérêt à la fois pour les recruteurs et les candidats.

Les cabinets de recrutement : une expertise au service de l’entreprise

Les cabinets de recrutement sont des professionnels du marché de l’emploi qui mettent au service des entreprises leur expertise dans un secteur d’activité particulier, ainsi que leur savoir-faire en matière d’évaluation des compétences, des motivations et de la personnalité des candidats. Faire appel à un cabinet est particulièrement intéressant pour les petites structures qui ne sont pas dotées d’un service interne spécialisé dans le recrutement. Plus généralement, ils représentent un gain de temps pour les entreprises qui en externalisant le recrutement, se concentrent uniquement sur le développement de leurs activités propres. L’intérêt du cabinet de recrutement est également d’utiliser simultanément différentes méthodes de recherche (diffusion d’annonce dans la presse ou les sites spécialisés, sourcing sur les réseaux sociaux et les fichiers internes, approche directe…), permettant à l’entreprise d’avoir accès à un large panel de candidats. Les cabinets permettent également d’assurer la confidentialité des recrutements que l’entreprise ne souhaite pas faire connaître en interne. Il faut toutefois souligner que faire appel à un cabinet représente un certain coût. Cependant, le coût dépend du succès de la recherche alors que ce n’est pas le cas lorsque l’entreprise recrute directement. Que la recherche aboutisse ou non, le temps et les coûts engagés pour diffuser l’annonce, traiter les retours et rencontrer les candidats, pèseront sur l’entreprise si celle-ci recrute directement. Confier cette mission à un cabinet de recrutement permet donc de maintenir l’investissement temps et énergie de l’entreprise sur son cœur de métier.

Les cabinets de recrutement : multiplication des chances d’obtenir un emploi pour le candidat

Lorsque les candidats s’inscrivent auprès d’un cabinet de recrutement, ils peuvent avoir accès à des offres non publiques. Pour les candidats en veille ou en recherche active, passer par un cabinet permet de multiplier leurs chances. Le cabinet est chargé de filtrer les candidatures qu’il soumettra au client recruteur. Cela permet aux candidats n’ayant pas le profil correspondant aux attentes de l’employeur, de pouvoir se concentrer sur les postes qu’ils sont susceptibles d’obtenir. Lors du processus de pré-sélection des candidats, le cabinet les aiguille dans toutes les étapes, en les préparant notamment à présenter leur profil de façon optimale. De plus, lorsque la candidature est présentée par un cabinet au recruteur, cela augmente sa légitimité à ses yeux par rapport aux candidatures directes, car elles ont déjà obtenu l’aval de l’intermédiaire. Cependant, les cabinets de recrutement ont une base de données importante de candidats, il faut donc informer régulièrement le cabinet de l’évolution de ses recherches et de sa carrière pour que la candidature reste prise en considération. Le cabinet travaille pour le recruteur, il faut donc avoir à l’esprit que ce n’est pas une agence pour l’emploi. Le candidat ne peut pas être passif, il doit se positionner sur les offres publiées par le cabinet.

Et vous, quel est votre retour d’expérience vis-à-vis des cabinets de recrutement ?

 

 

Prix de la jeune architecture de la Ville de Lyon : les lauréats

Prix de la jeune architecture

Depuis 2001, la Ville de Lyon organise le Prix de la jeune architecture en partenariat avec l’école ENSAL. Les projets récompensés s’inscrivent dans une démarche prospective et innovante au cœur des problématiques contemporaines : transition énergétique, valorisation d’édifices existants, habitat collectif et renouvellement urbain. Nous vous présentons les lauréats de la 14e édition.

Lauréats de la catégorie Architecture, ambiances et cultures constructives : “Au fil des murs”

prix de la jeune architecture

Attirés par le rôle des villes rurales dans la spatialisation de la transition énergétique, Rovy Pessoa Ferreira, Nicolas Schaad et Nicolas Wertheimer ont décidé de s’intéresser à la ville d’Ambert dans le Puy-de-Dôme. Ils ont entendu reconsidérer la relation entre le bâti et son environnement. Au fil des murs est destiné à dynamiser l’ancien tout en réemployant les caractéristiques de son histoire. L’espace repensé forme un territoire de ressources à la fois réservoir de biodiversité, écrin du grand paysage et de ses ambiances, réserve énergétique et alimentaire ou encore espace extérieur de développement.

Lauréats de la catégorie Architecture et patrimoine : “À l’orée des ruines”

prix de la jeune architecture

Le projet de Vianney Charmette, Mickaël Cuillerat et Aurélia Delsignore porte sur le parc archéologique de Fourvière et cherche à relier son cœur paysager, riche d’un patrimoine à la fois antique et moderne, avec le quartier, la colline et la ville. En proposant de nouvelles interfaces programmatiques et architecturales, l’intervention veut réactiver le patrimoine et intégrer durablement le site dans son urbanité. Dans le parc historique, le musée gallo-romain étoffe son offre culturelle grâce à une extension et à des réserves dédiées à l’architecture, à la topographie et au paysage.

Lauréat de la catégorie Architecture et périphéries : “Parcourir le temps”

prix de la jeune architecture

Le projet urbain d’Élise Vannière cherche à articuler l’existant, les espaces publics et les nouvelles constructions pour créer un ensemble cohérent, inscrit dans l’histoire industrielle du site de La Mulatière. En réhabilitant un entrepôt ferroviaire long de 170 mètres et en édifiant son parallèle contemporain, la question de l’entre-deux était primordiale. La réponse choisie consiste à creuser l’interstice entre le niveau de rue et le niveau inférieur (-3 mètres), liant les deux bâtiments par une promenade urbaine.

Lauréat de la catégorie Architecture et matérialité : “(Ré)-génération urbaine”

Prix de la jeune architecture

Le projet d’Aurélien Lhotte se situe dans le cœur du vieux bourg de Sainte-Foy-lès-Lyon. Composé de quatre îlots distincts, le site de projet offre une densification douce et freine la gentrification et le vieillissement de la population. Le projet porte l’initiative publique de développement des venelles, de la requalification des mobilités et de l’implantation de maisons associatives, lieux d’accueil et d’échange intergénérationnel. Dans un deuxième temps, la densification rend possible dès lors l’augmentation de 2,5 fois la population actuelle tout en améliorant la qualité de vie du quartier.

Lauréat de la catégorie Architecture et nouvelles urbanités : “Le sentiment du sublime”

prix de la jeune architecture

Le site du projet choisi par Victoria Halimi est localisé le long de l’axe Lyon-Genève, entre les communes de Beynost et de la Boisse. Circonscrit par deux viaducs, des autoroutes et des voies ferrées, plongé dans une nature indomptée, environné par des lignes haute tension et des pavillons, il est éminemment représentatif de la “campagne” contemporaine. Fortement décriées au nom de la protection du paysage, le projet entend mettre en avant un certain sentiment du Sublime. Le projet est également une exploration de la capacité d’un site délaissé à être habité.

Découvrez les projets plus en détail sur le site de l’école !

Les conseils de Merci Alfred pour une photo LinkedIn parfaite

photo Linkedin

Plisser les yeux pour avoir l’air plus compétent, quel décor de fond choisir, sourire ou ne pas sourire, quel est le cadrage idéal… Tous les conseils de Merci Alfred et de l’Oréal Men Expert dans cet article.

Laur Meyrieux : créatrice à Hong Kong (1/2)

créatrice de solutions

Après dix années passées au Japon, Laur Meyrieux a fondé son studio de création à Hong Kong. Pour la plus grande satisfaction de sa clientèle d’une grande exigence, la créatrice propose des solutions de conception globale incluant toutes les étapes d’un nouveau projet jusqu’à sa livraison. L’attention portée avec délicatesse jusqu’aux moindres détails de ses réalisations peut sembler au premier regard d’une évidente simplicité. Or, comme souvent, chez les meilleurs, ce naturel apparent dissimule en réalité un travail acharné et sans concessions. Laur Meyrieux analyse pour nous les étapes déterminantes de son parcours professionnel inclassable.

Laur, quelle était votre vocation initiale?

La création – au sens large du terme – m’était vraisemblablement destinée. Ma grand-mère était peintre. Mon père, architecte, avait sa propre agence. J’ai visité de nombreuses expositions avec mes parents, nous parlions d’art et de culture… En dehors de l’école, je prenais des cours de dessin. Cependant, je n’ai jamais envisagé de reprendre la structure de mon père. J’avais le goût des belles choses, et l’envie d’en créer. Sous quelle forme ? je ne le savais pas vraiment. M’inscrire à l’école des Beaux-Arts de Saint-Etienne m’a semblé être une bonne solution car le programme couvre un spectre étendu de pratiques artistiques.

Avez-vous ensuite opté pour une spécialisation ?

J’étais consciente de la précarité économique qui m’attendait si je persévérais dans une filière sans finalité professionnelle définie. A Saint-Etienne, le design y était réputé, à juste titre d’ailleurs, et c’est dans cette section que j’ai obtenu le diplôme national d’arts plastiques. J’aimais beaucoup le design mais je ne souhaitais pas si jeune me spécialiser définitivement. J’ai alors intégré l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs (ENSAD) à Paris avec l’idée de découvrir des  domaines que je ne connaissais pas, en mobilier, scénographie, architecture d’intérieur… J’ai été diplômée de l’ENSAD en 1993.

Ensuite, avez-vous exercé vos compétences au sein d’une entreprise?

En tant que salariée, non. Ce qui relevait de l’ordre de l’instinct – ne pas me cantonner à un domaine d’activités particulier – est devenu un principe qui régit toujours mes choix actuels. A cela s’en est ajouté un second: ne collaborer qu’avec des personnes dont j’admire le travail quel que soit le domaine, et ne répondre qu’aux propositions qui me plaisent vraiment.

Comment avez-vous procédé ?

Dans les écoles d’art un peu réputées, les étudiants rencontrent à l’occasion d’ateliers ou de conférences des intervenants extérieurs, lesquels s’avèrent être en grande majorité des professionnels en activité. C’est ainsi que Kristian Gavoille m’a proposé du travail en free lance. J’ai collaboré avec lui pour la scénographie d’une importante exposition sur le design au Grand Palais. Travailler pour quelqu’un comme lui implique de comprendre et respecter son style. Je cherchais des idées, des matériaux, je réalisais les plans et les présentations aux clients. J’ai ensuite enchaîné les missions pendant huit ans.

Vous avez continué à exercer vos compétences en freelance ?

Oui, et cela me convenait parfaitement. Je ne dis pas que cela se déroule toujours sans difficulté. Au début, les fins de mois ont été particulièrement difficiles, les vacances inexistantes. Cependant, ces contretemps étaient très vite contrebalancés par le plaisir immense que me procurait mon travail. J’ai collaboré avec des pointures ! Pour Jean Nouvel, j’ai conçu les fauteuils d’une salle de concert, j’ai aussi réalisé des cahiers de tendances pour Nelly Rodi et chez Ron Arad, j’étais directement a l’œuvre pour des soudures avec mon chalumeau sur la réalisation de son « design sculpturale ». J’ai aussi conçu et réalisé les salons VIP des gares SNCF. C’était la première fois que je dirigeais le travail de toute une équipe sur un projet y compris celui des entreprises. C’est la diversité et la somme des expériences acquises précédemment qui m’ont permis de le faire. Sans cela, je n’aurais été ni crédible ni efficace.

Est-ce facile de rencontrer des personnes aussi réputées ?

Je ne sais pas mais j’ai toujours eu l’audace aussi d’approcher les personnes qui m’intéressaient ou me fascinaient. Mes convictions m’ont aussi menée là où je souhaitais aller. J’agis toujours par choix jamais par faiblesse ou par obligation. Je n’avais aucune relation à Paris mais une bonne école d’art favorise les contacts. A cela s’ajoute aussi une part de hasard, de chance, c’est vrai. Mais dans mon cas, elle a été minime. C’est ma persévérance et ma passion qui ont payé. J’ai frappé aux portes, mon book sous le bras. Je persiste à croire que si un travail est bon ou au moins prometteur et que la personne se montre réellement motivée et travailleuse, à un moment donné, elle rencontrera quelqu’un qui lui donnera sa chance.

A suivre…

Réussir son entretien d’embauche : s’adapter à son interlocuteur

réussir son entretien d'embauche

On le sait la réussite d’un entretien d’embauche dépend beaucoup de la qualité de sa préparation. Or, au cours de la phase de recrutement, vous pouvez être confronté à différents types d’interlocuteurs. Généralement, l’entretien d’embauche s’effectue au moins en deux temps. Vous rencontrez le responsable des ressources humaines et au moins un opérationnel. Pour réussir votre entretien d’embauche, il est impératif d’adapter votre présentation à ces deux acteurs dont les attentes diffèrent. Quelques conseils pour vous préparer !

L’entretien avec l’opérationnel : misez sur votre savoir-faire !

L’entretien avec l’opérationnel, en général le futur N+1, est destiné à évaluer votre savoir-faire. Il faut donc s’attendre à des questions techniques et précises. L’opérationnel doit valider vos connaissances techniques et votre façon de les mettre en œuvre. Il est impératif que vous soyez factuel et que vous utilisiez le vocabulaire lié au métier. Il faut contextualiser les missions réalisées, et donner des exemples pour chacune des compétences que vous souhaitez mettre en avant. De plus, sachant que c’est l’entretien qui sera le plus axé sur la réalité quotidienne du poste, c’est le moment pour poser toutes les questions relatives à l’organisation du service, les méthodes de travail, les déplacements éventuels… Cela démontrera votre motivation et votre appréhension du poste.

L’entretien avec le responsable des ressources humaines : misez sur les atouts de votre personnalité !

Dans les entreprises dotées d’un service en charge de la gestion des ressources humaines, l’entretien avec le DRH est un passage obligé. Le but du DRH est d’évaluer votre savoir-être et la compatibilité de votre profil avec la culture de l’entreprise. Avant l’entretien, il faut donc se préparer à des questions sur votre personnalité, vos réussites et échecs professionnels, la façon dont vous gérez certains types de situations… Il faut rester sincère et ne pas inventer un personnage. Cependant, il est également nécessaire d’avoir à l’esprit les caractères attendus pour le poste et chercher à mettre en avant vos caractéristiques propres correspondant avec le profil recherché. Par exemple, ne mettez pas en avant un profil plutôt individualiste pour un poste qui impliquerait une grande part de travail en équipe. Dans le cadre des grandes entreprises, le DRH va aussi particulièrement s’intéresser à vos perspectives d’évolution au sein de la société. Préparez vous à expliquer vos objectifs à plus long terme.

Alors, prêts ? Des questions ?

Concours eVolo 2015 : les gratte-ciel du futur !

concours eVolo

Le magazine eVolo Magazine organise depuis 2006 un concours d’architecture portant sur les gratte-ciel. 6000 projets ont déjà été soumis au magazine depuis la création du concours. Ils permettent de mieux comprendre l’architecture verticale et son intégration dans nos environnements. En 2015, le jury, composé de figures importantes du monde de l’architecture et du design, a sélectionné 3 gagnants et attribué une mention spéciale à 15 autres projets, parmi 480 candidatures émanant d’agences du monde entier. Les gagnants ont été choisis pour leur créativité, leur ingéniosité et leur compréhension de la dynamique et l’adaptabilité des communautés verticales. Les architectes concourant devaient également inclure dans leur projet les problématiques de surpeuplement et de réchauffement climatique. Voici les 3 vainqueurs.

Première place : Essence Skyscraper de l’agence BOMP

concours eVolo

Le projet de l’agence d’architecture polonaise BOMP (Ewa Odyjas, Agnieszka Morga, Konrad Basan, and Jakub Pudo) est une mega-structure urbaine alliant l’architecture et la nature dans un environnement urbain très dense. Le gratte-ciel est conçu comme un espace pour échapper à la vie urbaine et un lieu d’aventure naturelle. Le bâtiment comporte 11 paysages naturels des sols en eau, des zones de jungles, une cascade…

Deuxième place : Shanty-Scaper de Suraksha Bhatla et Sharan Sundar

concours eVolo

Le projet des architectes indiens, Suraksha Bhatla et Sharan Sundar, est destiné à doter les habitants des bidonvilles de Chennai d’habitations, et d’espaces de travail et de divertissement. Le gratte-ciel est conçu pour réutiliser des matériaux post-contruction, tels que des débris de conduits, de la tôle ondulée ou du bois de construction.

Troisième place : Cybertopia de Egor Orlov

concours eVolo

L’architecte russe Egor Orlov a imaginé la ville du future comme une combinaison entre un monde physique et digital. Cette ville grandirait et se métamorphoserait instantanément en fonction de nos besoins. Le bâtiment entièrement concevable avec une imprimante 3D est ainsi amovible. Chaque partie de l’immeuble peut être déplacées grâce à des grues intégrées dans le bâtiment.

Les 15 mentions spéciales incluent notamment des gratte-ciel conçus pour l’Arctique, des structures destinées à faire face à la désertification et des plates-formes pétrolières abandonnées transformées en habitats bio.

Pour découvrir l’ensemble de ces projets fous, consultez le site du magazine eVolo.

Le test de personnalité : est-il réellement fiable à 100 % ?

test de personnalité

Largement utilisé par les recruteurs, le test de personnalité a pour objet d’évaluer le savoir-être du candidat. Les compétences et l’expérience professionnelles ne sont pas les seuls critères déterminant le recrutement d’un candidat. Les recruteurs ont également besoin de connaître les aptitudes comportementales du candidat. Cependant, cet outil de recrutement est-il réellement fiable ?

Tout dépend du degré de coopération du candidat…

Le recours au test de personnalité dans la phase d’évaluation des candidatures est loin de faire l’unanimité parmi les professionnels du recrutement. Le principal obstacle est la possibilité de tricherie du candidat, intentionnelle ou non. A raison, il ressort que dans une situation de recrutement, le candidat est naturellement tenté de se présenter sous le meilleur angle possible et donc de tricher au test de personnalité. De ce fait, la fiabilité du test repose sur la coopération et la sincérité du candidat, et est donc assez variable.

Mais alors, peut-on détecter les tricheurs ?

Dans la plupart des tests de personnalité, des avertissements indiquent au candidat que la tricherie est inutile car elle est détectable. Or, détecter la tricherie n’est pas forcément évident. Dans l’analyse des résultats, l’incohérence des réponses peut alarmer le recruteur. Cependant, la candidat qui triche pour correspondre au profil idéal recherché par l’employeur est difficilement différenciable du candidat ayant réellement ce profil. De plus, certains candidats sont préparés à ce genre de test. Il est courant, par exemple dans les écoles de commerce, que les étudiants soient entraînés à passer avec succès ce type de test.

Même si la fiabilité n’est que relative, le test de personnalité n’est pas à jeter !

Le test de personnalité, malgré sa fiabilité variable, reste un outil utile dans le cadre de la sélection des candidats. Dans le processus de pré-sélection, il permet de repérer les personnalités sincères correspondant (ou non) au profil attendu. Ensuite, le recruteur peut toujours vérifier les informations ressortant du test à l’occasion d’un entretien avec le candidat, notamment par le biais de mise en situations. Et au final, si le candidat triche et obtient un score qui correspond aux attentes du recruteur, cela démontre qu’il a bien cerné les caractéristiques du poste et la culture de l’entreprise, et surtout qu’il est motivé pour le poste. Cela vaut donc tout de même le coup de le rencontrer !

Vous utilisez les tests de personnalité ? Qu’en pensez-vous ?

 

Alexandra Lassen : Architecte franco-danoise expatriée en Chine (2/2)

architecte chine

Pourquoi alors en 2010, avez-vous souhaité venir vous installer en Chine ?

Cela faisait longtemps que ce projet me tenait à cœur. Je suis venue régulièrement, à plusieurs reprises en 2002, 2003, 2005, et 2008, pour voyager et mieux découvrir ce territoire. J’en ai profité pour répondre aussi à quelques commandes de photos de chantier. Etrangement, quelque chose m’a toujours attirée ici sans que je puisse vraiment en déterminer les raisons. Fascinée par la Chine, j’ai rapidement souhaité m’y installer. En 2005, j’avais commencé à prospecter, mais en architecture d’intérieur, il n’y avait pas grand-chose et le marché commençait tout juste à émerger. Dans ce domaine, les agences travaillaient en Chine depuis l’étranger. En 2010, cela m’a semblé être le bon moment pour tenter l’aventure chinoise. Mes valises sous le bras et ma famille avec moi, je suis venue en Chine chercher du travail. Le paradoxe est que par essence j’exerce des métiers réputés instables, précaires, mais dans mon cas trouver du travail s’est toujours produit de façon très naturelle, et sans stress.

A quoi est-ce dû selon vous ?

L’architecture et la décoration sont des métiers de contact. C’est un de mes atouts. Je me sens à l’aise à peu près partout, je n’ai pas peur de parler aux gens que je ne connais pas. Et je n’attends rien d’eux, ce qui fait qu’ils me donnent beaucoup. Si vous faites bien votre travail et que vous avez un relationnel facile et efficace, on ne vous oublie pas. Or, en Chine, les débuts n’ont pas été faciles et mes recherches assidues n’ont commencé à porter leurs fruits qu’après quelques semaines. Les profils différents, multiples et senior comme le mien ont plus de difficultés à trouver leur place.

Pour quelle agence travaillez-vous en Chine ?

Je travaille chez Realys. C’est une agence franco-belge de « project management », spécialisée dans les bureaux et les usines. Ses activités m’ont permis de décrypter les procédés de construction en Chine, bien différents de chez nous. Ici, les agences d’architecture font le concept et les phases d’exécution sont conduites par les instituts locaux, les LDI qui ont le droit officiel de valider les plans pour les permis de construire variés et divers, pour le DCE ; par des bureaux de contrôle, par les entrepreneurs. Tous sont liés à l’état et travaillent ensemble. La construction est une chasse gardée où il est difficile d’avoir un regard, encore moins de contrôler et orienter. Les projets peuvent énormément se dénaturer entre le concept et la construction, d’où l’intérêt de travailler comme architecte dans une entreprise  de « project management », qui fait la coordination de projet car on le suit du début jusqu’à la fin.

La Chine ne semble pas être très réputée pour la conception et la réalisation de détails ?

Sur des projets gigantesques, c’est vraiment difficile de tout maîtriser. Les Chinois produisent beaucoup de choses à la chaîne. L’architecture est aujourd’hui assez rudimentaire dans sa conception, sans trop de détails car la main d’oeuvre et les techniques de construction ne suivent pas toujours. Si le concept reste efficace, cela fonctionne assez bien. En revanche, lorsque le design devient plus complexe, les détails ne seront pas aboutis. Mais tout évolue très vite ici. Comme je vous l’ai dit, en 2005, il n’existait pas vraiment d’agences d’architecture d’intérieur. Maintenant, il y en a partout. Il paraît ainsi envisageable que les acteurs du monde de l’architecture et de la construction en Chine souhaitent enrichir et améliorer la qualité de la construction, des détails, et de fait la qualité de vie. Je souhaite y contribuer.

Pensez-pouvoir recréer un mode fonctionnement similaire à celui que vous aviez en Europe, votre tandem : architecture d’intérieur et cinéma ?

Ce serait idéal, mais je ne le pense pas. Je n’ai pas encore rencontré grand-monde du domaine artistique et culturel jusqu’à présent. L’industrie du cinéma est plutôt basée à Beijing ou Hong Kong et l’état gère les studios. Mais surtout l’activité freelance n’existe pas en Chine. Cela dit, en architecture d’intérieur, je pense que des opportunités restent envisageables pour moi ici. L’expérience m’a cependant appris qu’il ne faut rien forcer, tout arrive à point… et pour l’instant, je n’ai pas vraiment le temps d’y penser, car mes journées sont très chargées et le travail que je fais est très enrichissant.

Vous élevez seule votre enfant, comment s’organise votre vie en Chine dans ce contexte familial ?

Une nounou chinoise s’occupe de ma fille après l’école. Pour communiquer avec elle, je maîtrise une cinquantaine de mots et je dessine des petits croquis. Parfois nous rencontrons des malentendus liés à la langue, mais par l’humour on s’en sort toujours ! Ma fille s’adapte très bien à sa nouvelle vie. Elle parle déjà le français et le chinois. Elle est dans une école anglo/ chinoise et maitrise déjà bien le mandarin et l’anglais. Ici tous les enfants parlent couramment deux-trois langues. Je pense que cela sera un atout pour eux dans notre avenir mondialisé.

Ce qui est difficile lorsque l’on élève un enfant seule, c’est qu’il faut doublement anticiper les choses : ne pas prendre de risques inutiles, ne pas se précariser, en bref… assurer dans tous les domaines.

Et l’avenir ?

Je resterai bien en Chine, mais c’est difficile à dire pour l’instant. Le permis de travail est renouvelable tous les ans, et par conséquent, précaire. Je suis une enfant d’immigré. C’est un phénomène qui n’existe pas encore en Chine. Les étrangers ne s’installent que pour quelque temps et repartent. On verra. Peut-être serais-je une pionnière ?

Une Passion ?

La beauté des détails, les atmosphères…

Vos sources d’inspiration ?

Carlos Scarpa, Schindler,  l’architecture Japonaise,… et tant d’autres

La Chine pour vous c’est…

Une source d’observations et de découvertes permanente, un grand amusement et une pincée d’agacement.

Et la suite…

A voir, l’avenir le dira. Je resterai bien en Chine, mais il est encore trop tôt pour l’affirmer.