Quel type d’entreprise pour un premier emploi ?

Ça y est, vous êtes enfin diplômé, vous enchainez les entretiens et miracle, plusieurs entreprises sont séduites par votre profil, vous avez la chance d’avoir le choix entre un grand groupe, une PME ou une startup.

Mais du coup, que choisir ? Chacune de ces structures offre des avantages mais aussi des inconvénients. Comment être sûr d’opérer le bon choix pour sa carrière ?

En soit, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Il faut simplement réfléchir à ce que l’on souhaite pour son avenir et savoir se poser les bonnes questions : quel type de management l’on souhaite, si l’on privilégie le salaire ou le « bonheur » au travail, ce que l’on souhaite comme perspectives d’évolution…

Dans un grand groupe, l’aspect structurel est très important. Il y a un grand nombre de process qui ont été mis en place, la marge de manoeuvre pour prendre des initiatives est assez restreinte car tout est hiérarchisé. Vous devrez toujours en référer à votre N+1 qui lui même demandera l’approbation à ses supérieurs et ainsi de suite. La lenteur dans les prises de décisions peut donc être frustrant.

En revanche vos missions seront claires et précises, vous saurez exactement ce sur quoi vous devrez travailler et vous resterez dans ce champs bien délimité pour n’en sortir que très rarement.

Dans un grand groupe, vous pourrez bénéficier d’avantages non négligeables, notamment au niveau du salaire, avec un possible 13ème mois, des primes ou bien l’épargne salariale. D’un point de vue social également, vous pourrez profiter de chèques vacances et de nombreux avantages grâce au comité d’entreprise (spectacles, voyages, séjours à prix cassés)

Sur un CV, la mention d’une expérience dans un grand groupe est aussi valorisante, cela démontre que vous êtes capable de vous insérer dans un organigramme complexe avec une hiérarchie parfois contraignante.

En ce qui concerne les entreprises de plus petite taille, les avantages sont nombreux, surtout sur le plan professionnel. Vous prendrez plus de responsabilités, vous travaillerez davantage en autonomie et généralement votre environnement sera constitué d’une équipe jeune (surtout dans le cadre des startups).

Vous ressentirez davantage l’importance de votre poste et du travail fourni, vous pourrez mesurer avec plus de précision votre contribution au sein de l’entreprise. Vous serez amené à beaucoup apprendre en peu de temps sur des sujets très variés. Le management généralement transversal permet des prises de décision plus rapides ; vous pourrez être force de proposition et votre investissement sera remarqué et apprécié. Vous aurez des retours sur votre travail en temps réel et pas uniquement lors des entretiens annuels.

En revanche, vous ne disposerez que de très peu d’avantages, votre salaire ne sera pas mirobolant, mais imaginez bien que celui de votre patron ne sera pas non plus exorbitant. Cependant, si cette entreprise connait une forte croissance, en partie dûe à votre travail, vous serez gagnant, que vous restiez dans l’entreprise ou que vous décidiez d’en partir. En effet, dans un cas vous pourrez monter en responsabilités et en rémunération, dans l’autre cas, vous augmenterez significativement votre crédibilité lors de prochains entretiens.

En somme, comme je le disais plus haut, il n’y a pas de bon ou de mauvais choix, le tout est de savoir ce que l’on veut. Pour ma part, je conseillerais d’intégrer une TPE ou PME pour un premier emploi, voire une startup afin de capitaliser un maximum d’expérience, pour ensuite pouvoir intégrer un grand groupe et gravir les échelons plus rapidement.